Conférence de Bamako (décembre 2006)

Publié le 12.12.2006

La quatrième conférence internationale sur la grippe aviaire s’est tenue sur le continent africain, à Bamako (Mali), début décembre. L’Afrique, dont huit pays ont été infectés depuis début 2006 [1], rencontre de grandes difficultés face à la grippe aviaire : infrastructures insuffisantes en matière de santé humaine et animale, surveillance épidémiologique médiocre, auxquelles s’ajoutent de graves problèmes de santé humaine (SIDA, paludisme, tuberculose). La priorité devrait donc être accordée à l’Afrique en matière de ressources et d’assistance technique. Les donateurs [2] se sont engagés à verser 475,9 millions de dollars supplémentaires dont une partie importante devrait être consacrée au continent africain.

H5N1 : les bailleurs de fonds se montrent généreux

Notes

[1] Burkina Faso, Cameroun, Côte d’Ivoire, Djibouti, Egypte, Niger, Nigéria, Soudan

[2] Principaux pays donateurs :
- Canada : 92,5 millions de dollars
- Commission européenne : 131 millions de dollars
- Japon : 67 millions de dollars
- Etats-Unis : 100 millions de dollars