• Accueil
  • Actualités
  • Efficacité des oligomères morpholino antisens (P-PMOs) testée vis-à-vis des virus influenza A

Efficacité des oligomères morpholino antisens (P-PMOs) testée vis-à-vis des virus influenza A

Publié le 21.12.2006

Les P-PMOs, ou oligomères phosphorodiamidate morpholino conjugués à un peptide, sont des oligonucléotides antisens modifiés, constitués de 20 à 25 sous-unités. La conjugaison à un peptide riche en arginine augmente significativement leur pénétration intracellulaire. En se liant spécifiquement à l’ARN ciblé et en bloquant son activité par encombrement stérique, ils peuvent inhiber l’expression génique, et donc bloquer la synthèse protéique. Ils ont récemment montré une activité antivirale vis-à-vis des virus à ARN sur culture cellulaire.

Dans une étude publiée en novembre 2006 dans le journal Antimicrobial Agents and Chemotherapy [1], des chercheurs ont évalué la capacité de huit P-PMOs antisens (possédant de 20 à 22 bases) à inhiber la réplication du virus influenza A H1N1 (A/PR/8/34) sur culture cellulaire. Plusieurs de ces P-PMOs ont permis de diminuer le titre viral dans des cellules infectées (mesuré par réaction d’hémagglutination). Parmi eux, deux ont également été efficaces sur d’autres souches virales : H1N1 (A/WSN/33), H3N2, H3N8, H7N7 ainsi que la souche H5N1 hautement pathogène (A/Thailand/1(KAN-1)/04). L’un ciblait le site d’initiation de la traduction (AUG) de l’ARN messager de la protéine PB1, l’autre ciblait la région 3’-terminale de l’ARN viral de la nucléoproteine NP. L’utilisation de ces deux oligomères en association a d’ailleurs montré une efficacité encore plus grande et pourrait diminuer l’apparition de souches résistantes du fait de leurs cibles différentes. Ces oligomères antisens représentent une nouvelle approche thérapeutique contre un large spectre de souches influenza A aviaires.

Inhibition of Multiple Subtypes of Influenza A Virus in Cell Cultures with Morpholino Oligomers

Notes

[1] Qing Ge. « Inhibition of Multiple Subtypes of Influenza A Virus in Cell Cultures with Morpholino Oligomers ». Antimicrobial Agents and Chemotherapy. 50, 3724-3733 (2006)