Importation illégale d’oiseaux sauvages

Publié le 08.11.2004

Le 18 octobre 2004, les services des douanes de l’aéroport de Bruxelles (Belgique) ont intercepté deux aigles vivants, passés frauduleusement dans le bagage d’un passager en provenance de Thaïlande.

Depuis le début de l’année 2004, l’importation d’oiseaux des pays du sud-est asiatique est strictement interdite au sein de l’Union Européenne. Les oiseaux saisis ont été euthanasiés et ont fait l’objet d’examens au laboratoire de référence belge pour l’influenza aviaire. Les examens virologiques ont mis en évidence la présence d’une souche d’influenza A(H5N1), identique à celle circulant actuellement dans le sud-est asiatique.

D’autres investigations sont en cours sur des oiseaux consignés dans ce même aéroport en provenance d’Asie et d’Afrique. Les personnes en contact direct ou indirect avec les oiseaux infectés ont été informés de la nécessité de se mettre en rapport avec les instances compétentes en cas d’apparition de syndrome grippal. Le vétérinaire chargé d’examiner les oiseaux a développé une conjonctivite mais serait d’ores et déjà guéri.

Dans la mesure où les aigles porteurs de la grippe aviaire n’ont pas quitté la zone de quarantaine, l’incident n’a eu aucune conséquence sur le statut sanitaire de la Belgique.

Le communiqué de l’OIE