Influenza hautement pathogène chez les félidés en Thaïlande

Publié le 29.10.2004

Le département du développement de l’élevage du ministère de l’agriculture thaïlandais a publié, le 20 octobre 2004, des informations concernant une épidémie d’influenza aviaire hautement pathogène dans un zoo près de Bangkok. Cette épidémie concerne 55 tigres en captivité ; trente cas ont été mortels.
Les manifestations cliniques se résument à une fièvre élevée et un tableau de détresse respiratoire. Les examens de laboratoire ont mis en évidence une souche hautement pathogène de virus influenza A(H5).
L’enquête épidémiologique est en cours ; l’alimentation des tigres avec des carcasses de poulet et/ou des poulets entiers infectés par le virus aviaire est la cause la plus probable de l’épidémie. Les experts ne pensent pas à une transmission d’animal à animal.

J. Keawcharoen et ses collaborateurs publient dans le numéro de décembre 2004 de la revue "Emerging Infectious Diseases", les résultats des investigations histologiques, immunohistochimiques et virologiques menées chez deux léopards et deux tigres morts de pneumonie sévère en décembre 2003 dans un zoo de Thaïlande.
L’étude des tissus pulmonaires a révélé la présence de virus influenza de type A. Le séquençage et l’analyse phylogénétique des virus isolés ont montré qu’ils étaient identiques aux virus A(H5N1) circulants dans les élevages de volaille à cette époque.
Les autorités thaïlandaises ont déclaré à l’OIE les épizooties de grippe aviaire A(H5N1) dans les fermes d’élevage un mois plus tard.

Keawcharoen J, Oraveerakul K, Kuiken T, Fouchier RAM, Amonsin A, Payungporn S, et al. : Avian Influenza H5N1 in Tigers and Leopards

Le rapport de suivi à l’OIE