• Accueil
  • Actualités
  • Modélisation de la propagation d’un virus Influenza introduit dans la faune aviaire de la région de la Dombes

Modélisation de la propagation d’un virus Influenza introduit dans la faune aviaire de la région de la Dombes

Publié le 21.11.2006

La région de la Dombes (Ain) est à la fois un pays d’élevage avicole labellisé, une région traversée par un couloir de migration et un lieu d’hivernage pour de nombreux oiseaux. Elle a d’ailleurs connu en février 2006 un épisode de grippe aviaire qui a totalisé 400 volailles mortes et 11 000 autres abattues. C’est pourquoi des chercheurs du laboratoire « Techniques en imagerie, modélisation et cognition » (TIMC) [1], en collaboration avec l’Ecole Nationale Vétérinaire de Lyon (ENVL) ont construit des modèles capables d’évaluer le risque de survenue de la grippe aviaire si un oiseau contaminé devait s’introduire dans la région. Ces modèles ont pris en compte les comportements interactifs entre oiseaux sauvages et domestiques. Les résultats obtenus peuvent paraître surprenants : ce ne sont pas les souches les plus virulentes qui provoquent le plus fort taux de mortalité ! En effet, plus la maladie est grave, plus les animaux meurent rapidement et deviennent de ce fait incapables de transmettre la maladie. Finalement, ce sont les souches moyennement pathogènes qui feraient le plus de ravages. Ces résultats sont à considérer avec prudence car certains paramètres ne sont pas encore rentrés et d’autres peuvent changer.

Ces travaux ont fait l’objet de présentations à différents congrès :
- « Modelling the introduction of an Influenza virus in a wildfowl population in the Dombes region » Congrès EWDA (European Wildlife Diseases Association) Saint-Vincent Val d’Aoste (Italie), 27-30 septembre 2006.
- « Modélisation de la durée d’exposition de la volaille domestique à une souche Influenza aviaire d’origine sauvage » Congrès AAEMA AESA Liège (Belgique), 17-18 et 19 mai 2006.
et ont donné lieu à une publication, d’autres sont à venir :
- Bicout D., Doctrinal D., Artois M. « Des modèles pour la grippe aviaire ». La lettre de l’IMAG. 19 (juin 2006)

Un virus plus virulent, mais plus lent. Journal du CNRS N° 202 Novembre 2006

Notes

[1] Equipe : « environnement et prédiction de la santé des populations ». Laboratoire CNRS, Université Grenoble 1