• Accueil
  • Actualités
  • Situation internationale et définition de cas humain de grippe aviaire

Situation internationale et définition de cas humain de grippe aviaire

Publié le 22.11.2007

Un foyer de grippe aviaire a été confirmé le 13 novembre 2007 au Royaume-Uni dans un élevage de 6500 oiseaux (dont 5000 dindes) situé dans le comté du Suffolk. Une enquête est en cours pour déterminer l’origine de la contamination. Des zones de surveillance et de protection ont immédiatement été mises en place et des mesures de biosécurité ont été appliquées conformément aux recommandations de l’Union européenne. En février dernier déjà, un élevage avait été contaminé en Angleterre.

L’Arabie Saoudite vient également de déclarer un foyer de grippe aviaire dans un élevage de volailles où 50000 poulets ont été abattus. La source de l’infection n’est pas encore connue.

L’Institut de veille sanitaire a donc remis à jour la définition d’un cas possible de grippe aviaire après l’apparition de ces foyers épizootiques. La conduite à tenir devant un cas suspect de grippe aviaire reste inchangée.

Trois cent trente-cinq cas humains confirmés de grippe aviaire ont été rapportés à l’OMS depuis le 26 décembre 2003. Sur ces 335 personnes, 206 sont décédées (12 novembre 2007 : Cumulative Number of Confirmed Human Cases of Avian Influenza A/(H5N1) Reported to WHO).
En Indonésie, 113 cas humains ont été confirmés et 91 ont été mortels. A ce jour, c’est le pays le plus touché suivi par le Vietnam où 100 personnes ont été infectées et 41 en sont mortes.

Un tableau chronologique publié par l’OMS rappelle les différents étapes de l’extension de la maladie chez l’animal et chez l’homme survenus depuis 1996.