Termes

E

Endémie

Présence habituelle d’une maladie, ou de tout autre problème de santé, dans une région ou auprès d’une population donnée, avec un taux de prévalence ou d’incidence plus élevé que dans d’autres régions ou d’autres groupes de population.

Anglais : endemic

BDSP Glossaire multilingue

Epidémie

Apparition dans un temps donné et auprès d’une population donnée d’un nombre de cas de maladies ou de tout autre problème de santé ; ces cas apparaissent de manière inattendue et en grand nombre. L’épidémie est clairement limitée dans le temps et dans l’espace. Elle se manifeste par un nombre inhabituellement important de cas en des endroits où ordinairement elle n’est pas présente ou par une augmentation considérable du nombre de cas alors que la maladie présente normalement un caractère endémique.

Anglais : epidemic

BDSP Glossaire multilingue

Epitope

L’épitope ou déterminant antigènique est le motif responsable du pouvoir antigènique d’un antigène.
C’ est la plus petite partie d’une molécule d’antigène capable d’être reconnue par le système immunitaire. Un même antigène peut donc être constitué de plusieurs épitopes.
La reconnaissance et la fixation de l’épitope ont lieu au niveau de sites spécifiques situés sur des molécules réceptrices d’antigènes qui sont des anticorps ou des récepteurs membranaires de cellules lymphocytaires (lymphocytes B, intervenant dans l’immunité à médiation humorale ou lymphocytes T intervenant dans l’immunité à médiation cellulaire).

Epizootie

Maladie affectant simultanément un grand nombre d’animaux.

Anglais : epizootic

FAO Glossaire de la biotechnologie pour l’alimentation et l’agriculture

Evasion immunitaire

Échappement à la réponse immunitaire.
Mécanismes moléculaires par lesquels des virus se prémunissent ou exploitent le système immunitaire de l’hôte infecté. Exemples :
- Variations antigéniques des virus influenza : accumulation progressive de mutations ponctuelles avec modification des déterminants de l’hémagglutinine (dérive antigénique).
- Surexpression de molécules immuno-subversives comme FasL, HLA-G qui permettent de détruire les lymphocytes supposés combattre l’infection.

Anglais : immune evasion, immunological escape